Historique des Rangers juniors canadiens

Les jeunes Canadiens du Grand Nord et des communautés éloignées font souvent face à des difficultés uniques comme l'ennui, l'isolement et le manque de modèles à suivre. Après avoir entendu à maintes reprises des commentaires de membres des Forces armées canadiennes sur la nécessité d'offrir des activités structurées aux jeunes de ces communautés, le gouvernement du Canada a décidé d'agir.

Période d'essai

En 1994, le ministre de la Défense nationale a autorisé l'essai pendant deux ans d'un programme jeunesse à Paulatuk, dans les Territoires du Nord-Ouest. L'essai a permis à 10 adolescents Inuits de cette communauté de participer à des activités intéressantes et enrichissantes et de mieux connaître leur histoire et leurs traditions culturelles. Des Rangers canadiens du Groupe de patrouilles local et des membres respectés de la communauté ont assuré le succès du programme d'essai. Compte tenu de la réussite de l'entreprise, on a décidé, en 1996, d'étendre le programme à la grandeur du pays.

Lancement officiel

Le 31 mai 1996, le ministre de la Défense nationale a officiellement lancé le Programme des Rangers juniors canadiens. Les jeunes de 12 à 18 ans qui vivaient dans des communautés admissibles du Canada pouvaient dès lors se joindre à ce programme passionnant.

Permanence

Le 30 avril 1998, le ministre de la Défense nationale a autorisé l'intégration du Programme des Rangers juniors canadiens à l'Organisation des cadets, en conformité avec les dispositions de la Loi sur la défense nationale. Cette mesure a permis d'assurer la stabilité du financement du Programme des Rangers juniors canadiens, qui a perdu son statut de « projet » pour devenir une organisation jeunesse permanente.

Étapes importantes

  • 2008 – Le Programme des RJC a célébré son 10e anniversaire en 2008.
  • janvier 2000 – La réévaluation de la structure et de l'efficacité des Rangers canadiens et des Rangers juniors canadiens (CAN RAN 2000) est terminée. Il est recommandé que le soutien financier et l'effectif des deux organisations soient sensiblement augmentés.
  • janvier 1998 – Le premier Ranger junior canadien à terminer sa formation dans le cadre du Programme des RJC décide de s'enrôler dans les Rangers canadiens.
  • 20 juin 1996 – Son Excellence, le très honorable Roméo LeBlanc, gouverneur général du Canada, remet aux Rangers canadiens leur emblème officiel, au QG du Secteur du Nord des Forces armées canadiennes (SNFAC), à Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest).
  • 1995 – Le Vice-chef d'état-major de la Défense (VCEMD) demande qu'on examine la possibilité d'étendre le territoire des Rangers canadiens au sud du 60e parallèle. Le plan d'expansion qui en résulte marque pour les Rangers le début d'une organisation véritablement nationale.
  • novembre 1994 – Un projet pilote de deux ans est lancé à Paulatuk (Territoires du Nord-Ouest) avec la participation de 10 jeunes de la communauté. Il sera le précurseur du Programme des Rangers juniors canadiens.
  • 23 mai 1947 – Les Rangers canadiens sont officiellement créés. Leur structure est semblable à celle des Rangers de la Milice de la côte du Pacifique, mais leur mandat est élargi.
  • 3 mars 1942 – Les prédécesseurs des Rangers canadiens (les Rangers de la Milice de la côte du Pacifique) sont créés après une attaque d'un sous-marin japonais en Colombie-Britannique pendant le Seconde Guerre mondiale.
Date de modification :